Silène Edgar

Silène Edgar

Silène Edgar aime voyager, lire, manger et surtout communiquer. Elle voit la Littérature comme un pays, elle en est une paysanne assidue, plantant des histoires, cultivant avec ses collègues entraide et soutien, semant sa passion pour les fictions plus ou moins anciennes qu'elle étudie. C'est sa manière d'être au monde que d'en proposer une vision par le biais de la fiction. Elle embarque avec les Éditions 1115 pour un voyage qu'elle espère long, par un premier texte-manifeste, une réécriture irrévérencieuse de Molière qui lui permet de dessiner les contours de ce pays d'où elle vient.