1115 : Comment es-tu venue à l’écriture ? Quel est ton parcours, en quelques mots ?
Danielle Martinigol : Tout est venu du fait qu’au milieu du siècle dernier mon frère s’endormait mal pendant que mes parents allaient regarder la télé chez mes grands-parents qui habitaient la même maison que nous. Je me suis mise à lui inventer des histoires. J’avais douze ans, lui six. Un jour j’ai eu envie d’en transcrire une en précisant chapitre 1 à la première page. Je n’ai plus jamais arrêté. En cachette. Jusqu’à ce que je rencontre l’écrivain Pierre Versins auquel j’ai fait lire un de mes textes et qui m’a encouragée.

1115 : Quelle est ta plus grande source d’inspiration, de façon générale ?
Danielle Martinigol : Le monde autour de moi. Et je dirais même l’Univers tout entier. Rien ne me réjouit plus que de regarder les étoiles. La Terre vue de l’espace est une vision fabuleuse, le meilleur embrayeur d’imaginaire pour moi. Mais la planète est fragile. Nous n’avons pas de plan B pour survivre ailleurs et nous n’en aurons pas pendant longtemps. Alors veillons sur la maison. Voilà pourquoi j’écris des textes à thématiques écologiques.

1115 : Quels sont les artistes (tous Arts confondus) que tu admires le plus ?
Danielle Martinigol : Les musiciens. Ma mère était pianiste. J’ai baigné dans la musique in utero. Le sens inné de la combinaison des sons par les compositeurs, quels qu’ils soient, me fascine. J’écoute la musique partout où il y en a, dans les rues, les restaurants, les supermarchés, par les fenêtres ouvertes... alors que la plupart des gens l’entendent seulement. Sans musique, nous serions vides. Comme l’espace où il n’y a aucun son. En cela 2001 l’odyssée de l’espace de Kubrick m’avait enthousiasmée. La musique des Strauss en fond sonore... waouh !

1115 : Comment travailles-tu (où ? quand ? avec quels outils ?) Quelles sont tes méthodes de travail ?
Danielle Martinigol : Chez moi, dans ma bibliothèque avec mon clavier ergonomique. Je tape avec mes dix doigts sans jamais regarder mes mains, juste l’écran. Je fais des synopsis précis. Je me corrige beaucoup. Je travaille toujours sur le texte complet pour pouvoir revenir en arrière illico. Je ne peux pas écrire autrement que pendant de longues plages horaires. Une demi-heure par ci par là, ce n’est pas du tout mon truc. Je m’immerge. Écrire est la seule activité qui me fait oublier de manger. J’écoute des BO de films, pas de paroles, ça me dérange. Mais la plupart du temps je travaille dans le silence total. Si vous voyez Danielle Martinigol écrire à la terrasse d’un café, c’est un clone.

1115 : Sur quoi travailles-tu en ce moment ? Des projets, des œuvres en cours ?
Danielle Martinigol : J’ai toujours trois textes en cours. Un en recherches, un en écriture et un en correction. Je viens d’achever les corrections d’un roman écrit en collaboration avec une autrice Isabelle Fournié. C’est son premier et mon quarante-cinquième. J’écris un roman ado d’anticipation sur le transhumanisme thème que j’ai déjà abordé avec mes améliorés dans les Oubliés de Vulcain avec Charley et Charlex. Et je poursuis les recherches pour mon roman adultes.

1115 : Quand tu n’écris pas, quels sont tes passe-temps favoris ?
Danielle Martinigol : Lire. Regarder des séries télé. M’occuper de ma petite-fille, mais comme elle est loin de moi, c’est rare et d’autant plus précieux. Enfin si je dois me vider la tête, je sors ma machine à coudre. Je coupe, j’assemble, je suis la trame, je surveille le fil, je rate, je découds, je repique... en fait, faire de la couture c’est comme écrire un roman, il y a plein de points — eh eh — communs : trouver le bon modèle, faire, défaire, essayer, s’énerver, recommencer et quand on a fini, on attend un verdict qu’on espère positif du genre : c’est un bel ouvrage.

C'est au tour de notre jeune auteure d'Indre-et-Loire, Marge Nantel, de répondre aux questions de notre focus maison. Où vous découvrez que Marge est une jardinière qui dispose de plus d'une graine dans son sac, et d'une sacrée main verte pour faire pousser les idées. Une auteure à suivre de près, et qui n'a pas fini de nous surprendre...

 

1115 : Comment es-tu venue à l'écriture ? Quel est ton parcours, en quelques mots ?

Marge Nantel :  J'ai toujours écrit des histoires, depuis que je sais tenir un stylo. Je devais avoir une quinzaine d'années quand j'ai vraiment mis en chantier un "vrai" roman et je me suis aperçue que j'avais besoin d'avoir toujours une histoire en cours d'écriture. Au fil du temps, je me suis dit que ça valait peut-être la peine de présenter ce travail à des éditeurs.

 

1115 : Quelle est ta plus grande source d'inspiration, de façon générale ?

Marge Nantel : Les lieux que je visite. Nature ou ville, pas d'importance. Un lieu, une architecture appelle une image, l'image une situation et un morceau d'histoire se met en place, prêt à être utilisé. Le plus drôle, c'est que ce sont les éléments qui m'inspirent, pas l'ensemble. Ils déclenchent un jeu de références et je me suis vue déambuler une heure dans une église du XIXème, les yeux rivés sur la coupole, à commencer une scène d'accostage au bord de la Seine...
Je fonctionne beaucoup à l'ambiance.

 

1115 : Quels sont les artistes (tous Arts confondus) que tu admires le plus ?

Marge Nantel : Je n'ai pas du tout la mentalité du "fan", il n'y a aucun artiste d'aucun genre que j'admire, au sens propre du terme. J'aime des œuvres. Que ce soit en littérature ou dans n'importe quel Art, c'est le produit qui me séduit pas le concepteur (j'ai d'ailleurs un mal fou à retenir les noms d'auteurs, de réalisateurs, de peintres...).

 

1115 : Comment travailles-tu (où ? quand ? avec quels outils ?) Quelles sont tes méthodes de travail ?

Marge Nantel : J'ai un boulot qui m'oblige à passer une importante partie de mon temps dans le train. Cela fait plusieurs années que je mets ce temps à profit pour écrire. Je suis passée récemment à l'ère de l'informatique avec l'acquisition d'un ordinateur portable, mais j'écris aussi beaucoup sur cahier. Je ne suis pas vraiment quelqu'un de "méthodique", je pars avec une trame, quelques scènes que j'ai envie d'écrire (les fameuses piochées dans "l'ambiance" ) et j'essaie de relier les différents épisodes en un tout à peu près cohérent. Je suis une pure jardinière !

 

1115 : Sur quoi travailles-tu en ce moment ? Des projets, des œuvres en cours ?

Marge Nantel : Beaucoup trop de projets en cours ! Une seconde aventure de Sabhe attend que je la relise, un autre roman mettant en scène un personnage secondaire de Dans l'ombre des miroirs est en cours de correction et un autre roman dans le même univers, plus orienté magie scientifique est en rédaction. J'ai aussi un projet steampunk qui attend son tour et un thriller fantastique au fond d'un tiroir. Et pour me défouler, j'ai toujours un punching book en cours de rédaction (un récit rose ou noir... souvent les deux)  en ce moment une romance qui prend place dans une autre partie du monde de Dans l'ombre des miroirs.

 

1115 : Quand tu n'écris pas, quels sont tes passe-temps favoris ?

Marge Nantel : Je fais vieille toupie si j'avoue que je passe pas mal de temps à faire du crochet ? Je vais aussi beaucoup au cinéma et au théâtre. Et je lis !

⚠️ ATTENTION, ANNONCE ⚠️
A partir du 15 mars,
Ce sera court, mais ce sera bon !

La collection de nouvelles
à 2€ l'unité, c'est bientôt
sur www.editions1115.com

 

A l'occasion de la sortie ce jour du roman "Dans l'ombre des miroirs" de Marge Nantel, nous faisons savoir aux utilisateurs du Calendrier républicain (si rares soient-ils de nos jours) que le 8 février n'est plus le jour de la Serpette, mais désormais celui du Kukri. Ceux qui veulent comprendre pourquoi sont invités à embarquer pour la terre d'Askaar où la réponse les attend de pied ferme.
Attention, départ immédiat !

Jusqu'au 07/02/2018 inclus, pour toutes les précommandes du titre "Dans l'ombre des miroirs" de Marge Nantel, recevez votre marque-page collector au format billet.

Vous préférez précommander la version ebook ? Pas de problème, faites votre choix :

Fnac/ Kobo > https://tinyurl.com/ycxxj9d2

Amazon/ Kindle > https://tinyurl.com/yae7tfcx

Cultura > https://tinyurl.com/y7v7y7dl

Decitre > https://tinyurl.com/y8bod2dg

7switch > https://tinyurl.com/ycmtcovl

ePagine > https://tinyurl.com/ybf67v7a

L'aventure est au bout du clic !

Bon voyage littéraire à toutes et à tous